Dans un communiqué, en date du mercredi 3 mai, sur son site internet, African Petroleum (AP), de Frank Timis,  a  réagit suite au communiqué de presse de Total sur ses accords d’exploration pétrolières avec le Sénégal.
African Petroleum rejette le contrat signé entre l’Etat du Sénégal et le groupe Français, Total, pour l’exploration du bloc pétrolier de Rufisque.

La compagnie basée à Londres note qu’elle détient “90 % du contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures sur le bloc Rufisque Offshore Profond”. Et ce contrat reste toujours “actif” jusqu’à ce qu’il soit mis fin par une procédure de résiliation. “A ce jour, la République du Sénégal n’a pas validement adoptée telle procédure de résiliation, et en conséquence, la société réserve ses droits en vertu du contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures”, peut-on lire sur le texte.

Donc, on comprend pourquoi Thierno Alassane Sall avait refusé de parapher l’accord entre l’Etat du Sénégal et le géant Français, Total.

Cette affaire est loin d’être terminée. Il risque d’avoir d ‘autres rebondissements dans les jours à venir.

Communiqué de Presse de Total Paris le 2 mai 2017 – Total et la République du Sénégal ont signé deux accords permettant à Total de contribuer à dynamiser l’exploration pétrolière en mer profonde et très profonde au large du pays.
« Acteur historique du raffinage et de la distribution de produits pétroliers au Sénégal, Total est ravi de pouvoir élargir sa présence dans le pays dans le secteur de l’Exploration-Production. Ces accords illustrent la volonté du Groupe d’explorer de nouveaux bassins en mer profonde du continent africain et de pouvoir y mettre en œuvre son expertise mondialement reconnue. Total est particulièrement fier de pouvoir apporter au Sénégal ce savoir faire sur des zones prometteuses », a déclaré Patrick Pouyanné, président-directeur général de Total, à la suite de sa rencontre avec le Président de la République du Sénégal.
Le premier accord est un contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures sur le bloc Rufisque Offshore Profond d’une superficie de 10 357 km2, dont Total sera opérateur (90%), aux côtés de la Société Nationale des Pétroles du Sénégal (Petrosen), qui détiendra les 10% restants
Le second est un accord de coopération avec Petrosen et le Ministère de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables de la République du Sénégal, aux termes duquel Total réalisera une étude de la zone en mer très profonde, en vue d’en déterminer le potentiel d’exploration et de devenir opérateur d’un bloc d’exploration.
Souce : Total

Traduction
African Petroleum note le communiqué de presse de Total le 2 mai 2017 où il indique qu’il a
A conclu un accord avec la République du Sénégal qui « … implique une exploration et
Accord de partage de production pour le bloc Rufisque Offshore Profond « . L’entreprise
Réitère sa position selon laquelle il détient un poste exploité à 90% dans la production de ROP Accord de partage (« ROP PSC »).
Selon les termes de la ROP PSC, le bloc reste actif à moins et jusqu’à ce qu’une procédure de résiliation soit adoptée par la République du Sénégal. À ce jour, La République du Sénégal n’a pas validement promulgué cette procédure de résiliation et, en conséquence, la société se réserve ses droits dans le cadre de la CFP ROP.
La Société note que les chefs de contrat ont annoncé le 18 avril 2017 en relation avec le Sénégal et la Gambie sont en relation avec le Sénégal Offshore Sud Profond PSC (« SOSP PSC ») au Sénégal, et non à la CFP de ROP. En conséquence, indépendamment de la confiance de la Société dans
En réservant ses droits dans le cadre de la CFP de ROP, les chefs de termes annoncés le 18 avril 2017 liés au SOSP PSC de la société au Sénégal et aux blocs A1 et A4 en Gambie, ne sont  pas affectés par la spéculation entourant la CFP ROP.
En outre, la Société note qu’il n’a pas l’intention d’utiliser aucun des produits dans le
Placement privé annoncé le 2 mai 2017 pour la CFP ROP.
Source: African Petroleum

Laisser un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de valider votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom ici.