L’ancien ministre de l’énergie sénégalais Thierno Alassane Sall, limogé début mai par le président Macky Sall a annoncé mercredi qu’il démissionnait du parti au pouvoir pour rejoindre le parti de l’opposition.

Ce départ de l’un des hommes forts du parti présidentiel Alliance Pour la République (APR) à moins d’une semaine des élections législatives prévues pour dimanche, a été annoncé lors d’un point de presse tenu à Thiès (70 km à l’Est de Dakar).

L’ancien ministre a justifié sa démission pour des raisons d’irrégularités et dysfonctionnements notés dans le processus électoral sont commandités par la présidence de la République.

– Le mic mac des cartes d’électeur

A quelques jours des élections législatives, les tensions sont vives au Sénégal.

L’opposition reproche en effet au président Macky Sall la mauvaise organisation du scrutin et notamment le retard dans la distribution des nouvelles cartes d’identité qui permettent de voter.

Mardi, l’ex-président Abdoulaye Wade a tenté d’organiser au centre-ville de Dakar un rassemblement malgré l’interdiction des autorités.

La police sénégalaise a usé de gaz lacrymogènes pour disperser une centaine de jeunes venus prendre part à la marche;

L’ex-président Wade qui a tenté de rejoindre le lieu de la manifestation a lui aussi été repoussé par les forces de l’ordre.

Pourtant pour Wade, la marche n’a pas échoué. « Si cela avait été un échec vous ne seriez pas là en ce moment. Si vous êtes là et me permettez d’exprimer ce que j’ai sur le coeur, cela veut dire que tout cela a été un succès. Je le dis et je le répète, cela a été un succès. Ils ont été ébranlés et ils ont eu peur! », a-t-il insisté face à la presse.

Mardi soir, le Premier ministre, Mahammed Dionne a appelé les acteurs politiques au calme et à la sérénité.

« Nous devons continuer à faire confiance en notre Etat et à un notre système démocratique. Un objectif de 4 millions d’inscrits a été fixé. Aujourd’hui, le fichier a atteint 6 250 000 inscrits. Certes il y a des quelques difficultés dans la distribution des 6 millions de cartes biométriques, mais le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’avant le scrutin toutes les cartes produites seront distribuées », a affirmé Dionne face à la presse.

La campagne électorale pour les législatives a été ouverte le 9 juillet et va se poursuivre jusqu’à vendredi. 47 listes sont en compétition pour les 165 sièges de l’assemblée nationale à pourvoir dont 15 destinés aux Sénégalais de la diaspora.

Laisser un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de valider votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom ici.