Le FC Barcelone vient de publier un communiqué officiel dans lequel il annonce déposer une plainte contre Neymar pour non-respect de son contrat. Les Blaugranas réclament 8,5 M€ de dommages et intérêts plus 10% de pénalité. Une somme que le Paris SG, nouveau club du Brésilien, pourrait avoir à débourser.

Dimanche, au sortir de son récital contre Toulouse (6-2, 3e journée de Ligue 1), Neymar s’était emporté contre la direction du FC Barcelone, n’y allant pas de main morte pour critiquer ses agissements. Une sortie médiatique qui a fait des vagues sur la planète football. Les Blaugranas n’ont pas tardé à répondre. Sur le terrain juridique cette fois. Le club catalan vient en effet de publier un communiqué officiel dans lequel il explique porter plainte contre l’attaquant brésilien.

« Le FC Barcelone a déposé une plainte le 11 août passé contre le joueur Neymar Jr devant le Tribunal Social de Barcelone, pour qu’il la transmette à la Fédération Française de Football et à la FIFA, pour faire-valoir ce que de droit. Dans cette plainte, le club réclame au joueur 8,5 M€ de dommages et intérêts plus 10% de pénalité en défaut pour non-respect du contrat », peut-on lire. Le Paris SG, nouveau club de l’international auriverde, pourrait même avoir à se porter garant pour son n° 10 en cas de défaut de paiement. « Le club réclame que le Paris SG assume le paiement de ce montant si le joueur ne peut pas s’en charger », est-il précisé.

Le Barça digère très mal le comportement de son désormais ex-joueur. « Le FC Barcelone a déposé cette plainte pour défendre ses intérêts, après la résiliation unilatérale du contrat décidée par Neymar, quelques mois seulement après avoir signé une prolongation jusqu’en juin 2021. Cette défense s’exercera en suivant les procédures requises par les organismes compétents et sans entrer, en aucun cas, dans des disputes avec le joueur », ajoutent les pensionnaires du Camp Nou. La prochaine réponse de Neymar risque encore de valoir son pesant d’or. Son transfert, lui, n’a sans doute pas fini de faire parler…

 

Source:footmercato

Laisser un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de valider votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom ici.