Trouver son logement étudiant, notamment dans les grandes villes où la concurrence est aussi forte que les propriétaires frileux, relève du parcours du combattant. D’autant plus lorsque vous ne pouvez compter pour vous même. Les dossiers de location doivent être bétons, mais comment faire si vous ne pouvez justifier de garants personnels ? Des dispositifs existent, souvent méconnus.
 

La Clé, l’État garant des étudiants… Qui travaillent

Qui est concerné ?

La Clé (caution locative étudiante)  est une garantie de l’Etat qui permet aux étudiants dépourvus de garants personnels de faciliter leur accès à un logement.

La Clé est gérée par les Crous. Elle est désormais disponible dans toutes les académies, hors Outre-mer.

Le dispositif peut bénéficier aux étudiants :

  • disposant de revenus mais sans caution familiale, amicale ou bancaire
  • cherchant à se loger en France, pour y faire leurs études.
  • âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail ;
  • âgés de plus de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail sous réserve d’être doctorants ou post-doctorants de nationalité étrangère.

La participation des bénéficiaires est de 1,5% du loyer, dont le montant ne doit pas dépasser 600 €/mois en Ile de France et 500 /mois dans les autres régions.

Comment procéder ?
La demande de CLÉ (Caution Locative Etudiante) s’effectue directement depuis l’espace dédié sur le site Lokaviz, en vous connectant à votre espace personnel après création d’un compte étudiant. Si votre dossier est retenu, vous faites établir une convention de garantie que vous signez avec le propriétaire en même temps que le bail et faites signer le bail. Vous cotiserez alors à La CLÉ l’équivalent de 1,5% de votre loyer charges comprises en contrepartie de l’engagement de caution solidaire.

La garantie Locapass : pour apprentis, alternants, boursiers (et pas seulement)

Qui est concerné ?
La garantie Locapass est une garantie de paiement du loyer et des charges en cas d’impayés du locataire. Elle aussi remplace des garants extérieurs (les parents le plus souvent pour les étudiants). Les organismes d’Action logement s’engagent à payer votre loyer et vos charges en cas de non-paiement. Elle s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans :
- en formation au sein d’une entreprise (contrat d’apprentissage, alternance ou en contrat de professionnalisation)
- les étudiants boursiers d’État,
- en recherche d’emploi,
- en situation d’emploi (hors titulaires de la fonction publique)
Comment procéder ?
Vous devez présenter vos demandes auprès d’un organisme d’Action Logement proche de votre domicile, au plus tard 2 mois après la date d’effet du bail. Le montant maximum de la garantie est égal à 9 mois de loyers et charges, dans la limite de 2000€ par mois.
En savoir plus : Locapass, mode d’emploi

Le visa pour le logement et l’emploi (Visale) : pour les étudiants et les jeunes dip’

Qui est concerné ?
La Garantie universelle des loyers (GUL), une des mesures de la loi Alur de 2014, a été abandonnée par le gouvernement. À la place, le 1er février 2015 est entrée en vigueur une nouvelle caution locative : le visa pour le logement et l’emploi (Visale) destiné principalement aux jeunes actifs sans garants, plus précisément ceux qui commencent un nouvel emploi ou qui détiennent une promesse d’embauche dans le cadre d’un CDD, d’un contrat d’intérim, d’un contrat aidé ou encore d’un CDI en période d’essai. En plus des plus de 30 ans qui commencent un emploi, Visale est élargi à, dépuis octobre 2016 aux jeunes de moins de 30 ans salariés, non-salariés, chômeurs et étudiants (non boursiers et non rattachés au foyer fiscal des parents). Comme pour Locapass, l’organisme Action Logement se porte garant à leur place du paiement des loyers et des charges impayés. Comme pour la CLÉ, les loyers sont plafonnés à 1 300 euros (1 500 euros pour Paris intra-muros). Ce service de cautionnement gratuit garantit le paiement des loyers impayés durant les 3 premières années du bail.
Comment procéder ?
Pour obtenir la Visale, vous devez en faire la demande en ligne en vous munissant des justificatifs (par exemple, contrat de travail, pièce d’identité…). Une fois le dossier complété et les justificatifs téléchargés, la demande de visa qui est envoyée à Action Logement. Si elle est complète, Action Logement délivre un visa certifié dans les 2 jours ouvrés. Vous devrez le faire parvenir au bailleur (attention : il doit lui-aussi adhérer au contrat de cautionnement Visale).

[Vidéo] : 3 min pour connaitre les aides au logement pour étudiants

Laisser un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de valider votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom ici.