Née au Sénégal et résidant en France, Mariama nourrit une vraie passion pour l’écriture depuis l’école élémentaire.
Jeune auteure diplômée d’une école de commerce à Dakar et de l’université de la Sorbonne, À la quête d’un bonheur inespéré est son premier roman.

 

Sénégalais de France Infos est allé à sa rencontre pour vous la présenter.

Bonjour Mariama ! Pouvez vous vous présenter et nous dire quel est votre parcours ?

Je m’appelle Mariama Dia, je suis native de Thiès. Après avoir obtenu mon baccalauréat au lycée Malick Sy de Thiès, je me suis orientée vers la gestion en intégrant le CESAG (Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion) où j’ai obtenu une licence professionnelle en gestion des entreprises et un master 2 en gestion des projets (gestion de projets « classiques »).

Ensuite j’ai été acceptée à l’université de la Sorbonne (Paris 1 Panthéon Sorbonne) où j’ai obtenu un second master 2 en Evaluation et Gestion des Projets, formation plus orientée innovation.

Actuellement, je travaille comme chef de projets dans le domaine du numérique.

Qu’est ce qui vous a donné cette envie d’écrire ?

Depuis toute petite, j’adorais écrire. En classe de CM2 par exemple, je m’amusais à écrire des poèmes que je dédiais à mes proches. Cette envie d’écrire s’est accentuée quand j’étais au CESAG, années durant lesquelles j’ai rédigé un recueil de poèmes que je n’ai pas publié.

Je me souviens d’une anecdote au CESAG : dès fois quand je m’ennuyais un peu en cours je demandais à des copines de me donner des thèmes et j’écrivais des poèmes en quelques minutes sur ces thèmes (rires).

L’une de mes références en matière de littérature est « mon homonyme » Mariama Ba. Elle m’a beaucoup inspirée à me lancer.

Parlez-nous de votre premier roman « À la quête d’un bonheur inespéré » !

J’ai rédigé mon premier roman quand j’étais encore au CESAG, roman que j’avais rangé dans un tiroir. L’écriture était juste une passion, et je n’avais jamais imaginé que ce roman pourrait être publié, commercialisé. Il a fallu que certains proches qui l’ont lu et qui l’ont aimé me poussent à faire les démarches pour le publier.

 

À la quête d’un bonheur inespéré raconte l’histoire de la jeune Awa. Adolescente âgée de 17 ans qui avait tout pour être heureuse voit sa vie basculer lorsque son père, un homme violent, se met à la violer fréquemment. Enceinte et contrainte de quitter son village natal pour Dakar, la jeune fille va rencontrer  plein d’obstacles, et de désillusions  tout en essayant tant bien que mal d’avoir une éclaircie dans sa vie…

Le sujet du viol qui est encore tabou au Sénégal m’est venu un jour quand je suivais les informations du soir où parmi les faits divers, il y avait un père qui avait violé sa fille. Cela me semblait tellement fou, tellement odieux que ces questions se bousculaient dans ma tête :

  • Comment un père pouvait faire un acte aussi ignoble ?
  • Que doit ressentir cette fille ?
  • Que doivent ressentir les femmes victimes de viol ?

Ensuite tout simplement, j’ai saisi un stylo, un cahier et à partir de là, j’ai commencé à rédigé mon roman, avec comme principal thème le viol et c’est par la suite que j’ai rajouté  d’autres sujets comme le proxénétisme.

Le roman est disponible sur :

Les Editions du Net en version papier et epub

http://www.leseditionsdunet.com/roman/4322-a-la-quete-d-un-bonheur-inespere–mariama-dia-9782312045177.html

A la FNAC en version papier

https://livre.fnac.com/a10060588/Mariama-Dia-A-la-quete-d-un-bonheur-inespere?Origin=fnac_google

Sur Amazon

https://www.amazon.fr/Quete-dun-Bonheur-Inespere/dp/2312045176

Quels sont vos projets futurs ?

Actuellement, avec des amis nous  travaillons sur un manuel de culture générale avec  comme thèmes :

  • Science et technologie
  • Art et culture
  • Faune et flore
  • Histoire
  • Géographie
  • Sports
  • Zoom sur…

Nous avons rédigé à ce jour plus de 3000 questions-réponses. Une fois que le livre sera commercialisé, 20% des ventes seront reversés dans le social au profit d’une association.

Je vais bientôt aussi entamer la rédaction de mon second roman. Je sais déjà sur quoi je veux écrire, il me reste plus qu’à trouver la motivation pour (rires).

Tous les lecteurs de Sénégalais de France Infos vous souhaite beaucoup d’inspirations et de succès. Merci !

Vous voulez encourager Mariama ? Dites le en commentaire !

 

Laisser un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de valider votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom ici.