Messieurs, si vous voulez vivre longtemps et surtout garder toute votre tête quand vous serez devenus de vieux croûtons, une seule solution : partez draguer à la sortie des grandes écoles !

Une étude a en effet prouvé que le fait d’être en couple avec une femme intelligente, en plus de vous offrir les portes d’une vie de couple intellectuellement stimulante, vous permet d’éviter les démences pathologiques liées à l’âge, comme la maladie d’Alzheimer.

Oui, vous avez bien lu, et en même temps ce n’est pas si étonnant que cela quand on y réfléchit : les femmes dont la conversation requiert un certain effort intellectuel et un certain degré de réflexion et de compréhension évitent à leur conjoint de sombrer dans la déchéance mentale et la sénilité lorsqu’ils arrivent au crépuscule de leur vie.

Une étude, menée par l’Université d’Aberdeen, en Écosse, s’est intéressée de près à l’incidence de la relation de couple des hommes sur l’évolution de leur état neuropsychiatrique lorsqu’ils prenaient de l’âge. Eh bien croyez-le ou non, mais les résultats sont formels : les hommes mariés à des femmes intelligentes mènent non seulement une vie plus longue et plus heureuse, mais présentent également moins de chance de développer la maladie d’Alzheimer et d’autres démences pathologiques !

Notons que, dans le cadre de cette étude, les sujets étaient exclusivement des individus de sexe masculin mariés… mais on peut gager que l’on obtiendrait des résultats similaires pour des couples non-mariés et/ou ayant des configurations différentes ! On peut se demander aussi si les femmes ont intérêt, ou non, à se trouver des hommes intelligents pour garder leur tête plus longtemps ? On attend une contre-étude pour prouver ou infirmer cette théorie, en attendant les débats restent ouverts !

Laisser un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de valider votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom ici.