Selon une récente étude britannique, publiée dans la revue Social Science and Medecine, les hommes prendraient du poids après le mariage. À l’inverse, ils maigriraient après un divorce.

Un argument de plus pour les hommes qui ne veulent pas se marier. Selon une récente étude britannique, publiée dans la revue Social Science and Medecine, les hommes prendraient du poids après être passés devant le maire.

Les auteurs de l’étude, réalisée sur 8 729 hommes, ont mis en corrélation le mariage, le divorce, la parentalité et la prise de poids. Ils se sont appuyés sur l’Indice de masse corporelle (IMC) des participants, qui se calcule en faisant le ratio du poids (en kilos) par la taille (en mètre) au carré.

Les hommes divorcés maigrissent

Le panel était composé de 90 % d’hommes mariés, 30,5 % d’hommes vivant avec des enfants âgés de moins de 19 ans, 24,1 % de jeunes mariés, 12 % de divorcés et 39 % d’hommes dont l’épouse venait d’avoir un enfant.

Le résultat est sans appel : les hommes mariés grossissent après le mariage. À l’inverse, le divorce entraînerait une perte de poids chez les sujets. Contrairement à l’idée reçue de la « couvade », l’étude montre également que les hommes dont la femme est enceinte ne prennent pas de poids pendant la grossesse. Pas plus que les sujets qui viennent d’accueillir un bébé.

De 1 à 3 kg en une année

« C’est plutôt dans les années suivant l’heureux événement que les kilos s’installeraient, avec une hausse croissante de l’IMC pendant les trois premières années ».

En 2014, un sondage du Daily Mail avait déjà mis en avant ce lien entre mariage et prise de poids. Sur 1 000 personnes mariées depuis quatre ans, 82 % avaient déclaré avoir pris du poids après leur mariage ou le début de leur vie commune. Au bout de la première année de mariage, 40 % avaient admis avoir pris 1,8 kg et 20 % près de 3 kg.

Laisser un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de valider votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom ici.